Concevoir un planning éditorial

Comment réaliser un planning éditorial efficace ?

Concevoir un planning éditorial

Comment réaliser un planning éditorial efficace ?

Le planning éditorial ou calendrier éditorial est un outil de planification qui sert à s’organiser dans la production et la diffusion de ses contenus web ou print. Mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel (pour les plus organisés), il apporte une véritable vision quant aux prochains supports à produire. C’est ce qui permet de prévoir et d’anticiper la production des contenus. Mais, qu’est-ce qu’on y met réellement dans ce petit calendrier ? En quoi est-il vraiment magique ? Comment le concevoir ? Je vous explique tout.

Pourquoi faire un calendrier éditorial ?

Naviguer à vue d’œil a ses limites. Pour la production de contenus, c’est la même chose. Quand on ne sait pas avec précision vers où se diriger, c’est le meilleur moyen de se perdre en chemin et d’oublier là où on voulait aller. Le calendrier éditorial guide votre communication éditoriale sur un ou plusieurs mois. Grâce à lui, on peut déterminer à l’avance les sujets à évoquer et les répartir en fonction de la stratégie de contenu établie. Et, oui, vous me voyez encore venir, mais, on ne fait pas un planning éditorial sans un but précis. Il est primordial d’avoir réalisé un travail en amont sur la ligne éditoriale, la charte éditoriale et de manière globale sur votre stratégie de content marketing.

Besoin d'aide pour gérer votre communication éditoriale ? Pensez à déléguer ?

Éviter de créer des contenus à la dernière minute

Le calendrier éditorial structure l’ensemble des contenus que vous allez produire. Il aide à bien s’organiser de sorte à éviter le fameux flux tendu où : je réfléchis à un sujet/je crée/je poste. En plus d’être stressante, cette méthode spontanée n’a pas vraiment d’intérêt, car elle ne suit aucune logique. Le but est plutôt de prendre de l’avance afin d’être serein et de parler de sujets qui vont jouer un rôle pour le lecteur.

L’outil a aussi pour objectif de définir les contenus abordés au cours du mois selon les canaux que vous employez dans votre stratégie de communication. À ce stade, vous allez pouvoir attribuer un rôle à chaque sujet et peut-être déléguer la rédaction ou la production des contenus (créations de visuels, photographies, vidéo…).

En résumé, le planning éditorial apporte de la cohérence et permet de prévoir la publication des contenus. C’est une bonne façon d’optimiser sa productivité, car vous savez où vous allez et pourquoi !

Trouver des sujets de contenus

Il y a plusieurs façons de procéder et cela dépend du secteur d’activité dans lequel vous évoluez. Pour ma part, en fin de mois je prépare ma grille de contenus. Et, dès qu’une idée jaillit en cours de route, je me la note dans un carnet pour y revenir au moment où je planifie mes contenus.

Si vous créez des articles dans le cadre d’une stratégie SEO, il suffit d’identifier les requêtes sur lesquelles vous comptez vous positionner par exemple. Vous avez des sites qui regroupent les préoccupations des internautes comme Also Asked en fonction d’une requête spécifique. De quoi vous aider à découvrir les questions qu’ils se posent et en faire de bons sujets de blog. Les idées on les puise aussi en se glissant dans la peau de son audience. C’est pour ça qu’il faut bien la connaître afin de voir quelles sont ses interrogations et comment le contenu fourni lui apporte des réponses. 

Sur les réseaux sociaux, on peut tout autant trouver de l’inspiration. Dans les commentaires par exemple, et pas uniquement sous les siens. Allez faire un tour chez vos concurrents, peut-être que des questions restent sans réponse. 

Autre possibilité : les marronniers. La rentrée, Noël, la fête des Mères… ces sujets reviennent chaque année et c’est peut-être le moment de l’exploiter de votre côté ! Bref, il y a une multitude de méthodes pour choisir ses sujets. Seul mot d’ordre : laisser place à la créativité !

Comment créer un calendrier éditorial ?

Nombreux sont les templates disponibles sur le web. Des sites spécialisés vous proposeront même de créer votre planning directement en ligne et de le partager avec vos équipes. De mon côté, comme je suis seule à gérer mes contenus, je me contente d’un petit ficher que j’ai conçu sur Excel. Voici les éléments que j’y répertorie :

  • Le type de sujet
  • Le format : post classique, carrousel, sondage, article de blog
  • La date de publication
  • L’état du projet
  • Les KPI (le taux d’engagement, le nombre de partages, de vues d’un article, taux de rebond…)

Pour que ça soit plus simple, j’ai créé un tableau par canal. J’en ai donc un pour Instagram, un pour LinkedIn et un dédié à mon blog. Cela m’aide à visualiser où j’en suis et à classer mes contenus comme je l’entends. Étant donné que je travaille en solo, je sais que les contenus me sont par nature déjà attribués. Mais, si vous bossez en équipe, pensez à ajouter une colonne pour attribuer les rôles. Si vous avez un process lourd où plusieurs personnes valident les contenus, avoir une rubrique sur l’avancée du projet est une bonne idée (à faire, relecture, en cours de validation, validé). Le planning éditorial n’est pas figé, il s’adapte à votre activité. À vous de jouer.

Bénéficier d’un accompagnement éditorial

Vous n’avez pas le temps de créer des contenus ? Pensez à déléguer votre communication éditoriale à un spécialiste pour gagner en cohérence et surtout du temps. Il s’agit d’un petit investissement qui peut vous aider à développer votre activité et visibilité en ligne. Le planning éditorial est l’un des éléments travaillés par un chargé de communication éditorial. C’est lui qui est responsable de la cohérence des contenus publiés et qui vous accompagne à définir une identité éditoriale unique !

Le planning éditorial est un outil phare à adopter sans hésitation dans le cadre d’une stratégie de contenu. On le construit au gré de ses envies et besoins, sur un ou plusieurs mois. Il sert à anticiper la production de contenus et à suivre leur évolution. En plus, c’est un véritable gain de temps pour sélectionner les sujets, répartir la charge de travail, organiser la production et planifier les contenus. De quoi être beaucoup plus serein et efficace.

Partager l'article

Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

DERNIERS ARTICLES