Rédaction web : comment mettre en page vos textes

Rédaction web : comment mettre en page vos textes ?

Rédaction web : comment mettre en page vos textes

Rédaction web : comment mettre en page vos textes ?

Même si un bon contenu doit être lu du début à la fin, il se peut que le lecteur veuille plutôt le survoler. Dans ce cas là, il est essentiel de bien travailler la mise en page de vos textes. L’objectif est de valoriser les éléments les plus pertinents. Et oui, rédiger pour le web consiste aussi à structurer et faire ressortir l’essentiel des contenus afin de favoriser leur bonne compréhension. Aujourd’hui, je vous montre donc quels sont les facteurs à prendre en compte.

Hiérarchiser l’information à l’aide de la titraille

Étant donné que le lecteur va balayer le contenu, la titraille est l’aspect le plus important du texte. Les titres principaux sont souvent balisés h1 et h2. Les sous-titres et intertitres débutent à partir de h3.

Pour capter l’attention, le titre principal doit reprendre les informations essentielles du texte en peu de mots. Il inclut également la requête sur laquelle vous désirez être positionné pour optimiser votre référencement.

D’autres méthodes existent pour faciliter la lecture rapide de l’article comme les citations ou exergues. Pensez à en intégrer pour rythmer le texte et donner un aperçu des contenus.

Structurer le contenu avec des paragraphes

Généralement, quel que soit le type de contenu, on s’attend a avoir une introduction (chapô), une accroche et une conclusion (la chute). Pour un contenu web, les informations essentielles figurent toujours au début de phrase.

Concernant la mise en page des contenus, évitez les gros pavés indigestes au profit de petits paragraphes aérés. N’oubliez pas de jouer avec les intertitres pour séparer les différentes idées.

Ajouter des mots en gras

Cela semble évident, mais pour rendre la lecture rapide et fluide, le gras est l’option idéale. Attention toutefois à ne pas en abuser. Le but est de souligner les aspects les plus signifiants du texte.

Utiliser les listes à puces

Les listes à puces guident le regard sur la page. Elles sont toujours introduites par une phrase. Elles s’emploient pour synthétiser un sujet. Visuellement, cela est attractif et facilite une lecture rapide, c’est pour cela qu’elles sont les alliées de toutes les présentations. Je recommande d’utiliser les listes à puces à partir de 3 points à évoquer.

Penser aux contenus visuels

« Une image vaut mille mots ». La communication visuelle est très puissante car elle se mémorise plus aisément. Pour aérer vos textes et renforcer le poids de votre message, je vous recommande d’accompagner vos contenus de visuels.

Photographies, vidéos sous-titrées, infographies, illustrations, pictogrammes… Il existe des tas de formats pour capter l’attention de votre lecteur. Attention à légender les photographies si cela est nécessaire afin de contextualiser et donner du sens au visuel.

Au-delà de savoir rédiger des contenus et de s’adapter à une ligne éditoriale, le rédacteur web doit pouvoir valoriser son travail. La mise en page fait donc partie intégrante de notre mission. Selon les briefs, nous pouvons également écrire en langage html. En résumé, produire des contenus rédactionnels pour le web demande une réelle compréhension du fonctionnement de son lecteur !

Partager l'article

Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

DERNIERS ARTICLES