Pourquoi inclure l'UX Writing à votre stratégie éditoriale ?

UX writing : la rédaction web au service de l’expérience utilisateur

Pourquoi inclure l'UX Writing à votre stratégie éditoriale ?

UX writing : la rédaction web au service de l’expérience utilisateur

Quand le contenu se met au service de l’expérience utilisateur, il donne naissance à l’UX writing. Voici une approche un peu particulière de la rédaction web née, sans grand étonnement, auprès du géant Google. L’UX writing mêle à la fois plusieurs stratégies pour rendre des contenus web séduisants et performants. Elle apporte du corps aux textes et beaucoup de caractère. C’est un véritable plus pour affirmer votre différence on-line et donner sens à sa production de contenus. Alors, pourquoi faut-il l’adopter ? Je vous explique tout.

Dîtes, c’est quoi au juste l’UX writing ?

L’UX writing est une méthode d’écriture orientée vers le confort et l’intérêt du lecteur. Elle consiste à écrire des contenus pour faire vivre une expérience et provoquer des émotions à vos utilisateurs. L’UX writing se résume en une simple équation :

UX writing = Stratégie marketing + style éditorial + enjeux SEO

La stratégie marketing est au cœur de l’UX writing. Elle définit vos objectifs et aide à sélectionner le type de contenus à produire pour les atteindre.

Le style c’est ce que l’on apporte avec l’UX writing et une bonne ligne éditoriale. Tout un travail est à élaborer autour des contenus pour les rendre agréables à la lecture. Le style personnalise la relation avec votre lecteur. Chaque marque ou entreprise peut s’approprier son propre univers, cela évite de se retrouver avec la même façon de parler que son concurrent direct ou indirect. Bien sûr, l’UX writing répond aux enjeux SEO en développant des axes recherchés par votre audience.

Et, l’UX writing s’aligne dans la continuité de l’UX design et complète l’ergonomie globale d’une plateforme, d’un site ou une application. En fait, elle améliore l’expérience de l’utilisateur en jouant avec les mots.

L’UX writing est donc un subtil mélange de stratégies webmarketing visant à faire vivre des moments uniques aux internautes ciblés. Mais dans quel but ? Par ici la réponse.

Pourquoi travailler l’UX writing ?

S’il y a une chose qui caractérise le web, c’est sa froideur. Je m’explique. Lorsque l’on est sur le web, nous « humains », nous apprécions habituellement d’avoir un dialogue et de comprendre la personne en face de nous, ses émotions, son langage sont autant de choses qui nous aident à dialoguer. Toutefois, le digital a complètement bouleversé les codes. Il y a une certaine barrière qui se crée entre le discours des marques/entreprises et les utilisateurs. L’UX writing tout comme l’UX design, vient rompre ce phénomène. Elle installe au contraire une expérience unique et fait vivre un moment spécial sur un temps T du parcours utilisateur. En soi, l’UX writing contribue à amener un peu de chaleur et de convivialité dans un univers web parfois austère. C’est elle qui guide et rend la navigation plus fluide grâce à une sélection de mots adaptés.

Boutons cliquables, CTA, menus, étiquettes, instructions, chatbots, messages d’erreurs, formulaires, FAQ… L’UX writing intervient partout sur le web et notamment au niveau des microcopies. Elle vous différencie de la concurrence et génère des émotions ou pourquoi pas un sourire chez vos lecteurs. Contrairement au copywriting, l’UX writing est tournée vers le service, le confort, la compréhension et non la vente.

Comment travailler l’UX writing ?

L’UX writing est une méthode idéale pour montrer votre personnalité. En faisant passer un bon moment à votre audience, vous pouvez en plus de capter son attention, la séduire et la fidéliser. C’est un atout majeur aussi pour les phases de rétention. Alors, comment la structurer ? Je vous explique par où commencer.

Envie de développer une stratégie de rédaction UX pour vos utilisateurs ? Une question ?

Connaître son audience

La première chose est surtout de connaître l’audience ciblée. Plus on la connaît, plus on cerne ses envies et besoins et plus il est facile de savoir comment lui parler. Pour bien la comprendre, il faut alors explorer sa personnalité. C’est un véritable travail de recherches que vous devez entreprendre. Réalisez une enquête terrain et des interviews pour l’analyser au maximum. Ainsi, vous allez maîtriser son langage et vous approprier sa manière de penser.

Créer une ligne éditoriale

Une fois la première étape effectuée, vous pourrez définir une ligne éditoriale unique et adopter un langage spécifique à votre univers de marque. Vous aurez alors l’opportunité d’être davantage proche de votre audience et d’entreprendre à la fois un travail narratif, argumentatif et créatif autour de la sémantique pour enrichir son expérience. De quoi gagner en cohérence et originalité. Pas mal, non ?

Identifier les messages

Ici, on travaille en profondeur vos messages pour qu’ils soient clairs et lisibles. Vous ne perdez plus votre audience dans un flux d’informations constant, mais transmettez des données précises.

Analyser et ajuster

Il n’y a pas d’UX writing sans suivi. En fonction du parcours utilisateur, les mots choisis et le niveau langage joueront un rôle majeur sur le comportement de l’internaute. Il faut donc encore ici bien connaître les habitudes et le fonctionnement de votre audience. Pour voir ce qui fonctionne le mieux, effectuez des séries A/B Testing, opérez des prototypages et évaluez les données. Ajustez en conséquence.

Ces différents critères vous permettront notamment de créer une charte éditoriale qui traduit les observations et connaissances des usages de votre audience à travers des éléments de langage et sujets phares. L’UX design contribue à développer l’identité éditoriale de votre entreprise.

Quand l’UX writing donne naissance au SXO

L’UX writing redonne du sens aux contenus que vous produisez. Plus question de proposer des articles ou des pages web vides d’âme, bien au contraire. Il ne s’agit pas non plus d’oublier les enjeux SEO indispensables pour être visibles en ligne. C’est donc tout le travail de l’UX writing : arrêter de placer des mots-clés stratégiques pour plaire aux algorithmes, mais plutôt réorienter la façon d’écrire pour séduire est capter l’attention des lecteurs. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si Google encourage une meilleure expérience dans sa notation. Et bien sûr, celle-ci passe inévitablement par la manière de communiquer avec son audience et l’écriture web. 

C’est pourquoi on parle désormais de SXO, la Search eXpérience Optimization qui englobe les deux stratégies. Les contenus doivent évoluer et porter un intérêt. On joue alors avec la sémantique, la ligne éditoriale et les requêtes ciblées des utilisateurs. En mixant tous ces éléments, vous créez une expérience globale et des textes utiles aux lecteurs ciblés.

Au rédacteur web de jongler entre l’UX et le SEO pour développer des contenus en adéquation avec l’univers de l’entreprise ou de la marque. L’UX writing permet d’interpeller son audience, de dialoguer avec elle et finalement de rendre plus humains les échanges sur le web. C’est un travail autour des émotions à entreprendre dont l’objectif est de partager souvenirs et moments privilégiés. L’UX writing s’applique à tous les contenus possibles de produire sur le web et à tous les utilisateurs potentiels à l’interne ou externe, en B to B ou B to C. Clients, prospects, visiteurs, employés… elle renforce à leurs yeux votre unicité.

Partager l'article

DERNIERS ARTICLES