Créer des supports de présentation réussis

Créer des supports de présentation réussis

Vous allez bientôt présenter un projet important à vos collaborateurs, pitcher auprès d’investisseurs ou tout simplement exposer un sujet au cours de vos études ? Dans tous les cas, pour capter l’attention, susciter l’intérêt ou marquer les esprits de vos interlocuteurs vous devrez obligatoirement réaliser un support de présentation. Outil incontournable, il vous donnera de la crédibilité et appuiera votre discours auprès de votre auditoire. Alors, comment créer une présentation réussie ? Explications.

Avant de vous lancer dans la conception de vos diapositives, il est primordial de bien préparer votre prise de parole. Vous devez maîtriser votre sujet et identifier le message à transmettre en fonction de vos interlocuteurs.

Comment composer une présentation ?

D’abord, construisez un plan détaillé et structurez votre pensée. Faites un brouillon et listez les éléments qui viendront construire votre argumentaire. Vous obtiendrez alors une vue d’ensemble de votre future intervention que vous allez répartir sur plusieurs slides.

Chaque diapositive correspondra à une idée différente. N’hésitez pas à noter des mots-clés qui pourraient vous aider à aller dans ce sens. Vous devez donc faire preuve de clarté et éviter de surcharger vos slides d’informations superflues.

Voici les diapositives d’une présentation les plus courantes :

#1 – Couverture
#2 – Accroche
#3 – Problématique
#4 – Plan
#5 – Développement du plan (en plusieurs parties)
#6 – Récapitulatif
#7 – Conclusion
#8 – Call To Action
#9 – Remerciements
#10 – Contacts

Vous pouvez y inclure des données chiffrées, des dates, des schémas, des graphiques, des visuels… tant que cela sert votre discours ! Les vidéos sont aussi idéales pour maintenir la concentration d’un auditoire. Elles permettent de faire une pause pendant quelques secondes. Pour illustrer un propos ou détendre l’atmosphère il existe aussi les GIFs. Néanmoins, faites-en usage avec parcimonie.

Comment mettre en page vos slides ?

Maintenant que vous possédez votre ligne directrice et le détail de ce que vous allez ajouter dans votre présentation, il est temps de s’occuper du graphisme ! Il s’agit d’un exercice qui n’est pas forcément facile à entreprendre ! Pourtant, c’est une étape clé car la forme est aussi importante que le fond !

La tendance au minimalisme

Ne mettez pas trop d’éléments visuels ou textuels sur vos slides. Allez à l’essentiel ! En rédigeant beaucoup de textes, vous perdrez l’attention de votre auditoire, qui se focalisera sur la lecture plutôt que sur l’écoute ! Par exemple, vous pouvez utiliser des pictogrammes pour évoquer clairement une idée sans pour autant écrire tout un paragraphe.

Les principes de bases

Attention à ne pas mettre plus de trois informations par diapositive. De la même manière, si vous avez des listes à puces essayez de ne pas dépasser les trois points, au-delà vous perdrez l’intérêt de votre auditoire !

Côté mise en page, respectez le sens de lecture en Z et/ou la règle des tiers pour assurer un équilibre et une certaine dynamique ! Pour les couleurs, si vous n’avez pas de charte graphique choisissez en trois dominantes que vous repartirez selon une certaine logique (titres, textes, légendes ou autres éléments à mettre en avant).

De même pour les typographies, employez-en deux ou trois maximum ! J’ai tendance à utiliser une police d’écriture assez stylisée pour la titraille et une plus simple pour le reste. Méfiez-vous de la taille d’écriture : elle doit être la plus grande possible. La clé est de trouver la bonne association tout en veillant à ce que cela reste lisible !

N’ayez pas peur du vide !

Laissez des blancs sur une slide permettra de faire respirer vos contenus tout en donnant du poids à ce qui y est inscrit ! Si vous disposez d’un logo, je vous recommande également de le faire apparaître sur toutes les slides en en-tête ou dans le pied de page. Le but est de l’ancrer inconsciemment dans la mémoire de votre auditoire.

Enfin, vous pouvez jouer sur la synchronisation en préparant des animations – sans toutefois en abuser – pour que votre présentation s’affiche au fur et à mesure des propos que vous tiendrez !

Aujourd’hui, il existe plusieurs outils pour créer de belles présentations : à vous de trouver ceux qui vous conviendront le mieux ! Powerpoint, Keynote, Prezi, Google Slides ou Canva figurent parmi les plus célèbres. Chacun à ses avantages et inconvénients, à vous de les tester ! Pour terminer, je vous conseille de toujours bien relire vos supports de présentation, de les télécharger sur votre ordinateur, sur une clé USB ou disque dur et d’avoir vos fichiers liés dans un dossier au cas où vous ne parviendrez pas à les lire correctement. Croyez-moi, cela arrive plus souvent qu’on ne le pense et engendre du stress inutile !

Partager l'article

DERNIERS ARTICLES