Identité visuelle

Construire une identité visuelle de A à Z

Identité visuelle

Construire une identité visuelle de A à Z

Que vous soyez une marque, une entreprise, une association ou un indépendant vous allez forcément, à un moment ou un autre, aborder le sujet de l’identité visuelle. Oui, car pour communiquer sur vos supports de communication, print ou digitaux, il vous faudra véhiculer une image cohérente qui puisse refléter à la fois votre univers, votre mission et vos valeurs. C’est ici qu’intervient l’identité visuelle. Son rôle est de regrouper et structurer l’ensemble des éléments graphiques pour rendre unique et reconnaissable votre business ! Je vous explique comment la construire de A à Z !

L’identité visuelle est la ligne directrice qui uniformise votre image de marque. Il s’agit d’un repère important qui guide et donne de la cohérence à vos contenus visuels. En général, la charte graphique est le document qui répertorie tous les éléments qui composent l’identité visuelle. Sachez qu’elle ne se résume pas uniquement à votre logotype mais bel et bien à un ensemble de points essentiels à définir. Bien évidemment avant d’être en mesure d’effectuer cette étape, vous devez déjà connaître votre cible, votre positionnement et avoir réalisé un benchmark pour analyser votre concurrence.

Le Naming

Votre identité visuelle passe en premier lieu par le choix de de votre nom. C’est un exercice à la fois simple est compliqué. Il est nécessaire d’y consacrer un peu de temps. Faites attention aux mots couramment utilisés pour ne pas perdre en visibilité. Par exemple, si vous décidez d’appeler votre société comme le titre d’une célèbre chanson, vous aurez, par la suite, des difficultés à être trouvé sur le web. De la même manière, votre nom doit être facilement prononçable. Si vous prévoyez de travailler à l’international, soyez également vigilant à la double signification qu’il pourrait avoir dans une langue étrangère. Enfin, il doit être simple, mémorisable, dynamique et avoir un sens avec votre activité.

Pour terminer, vérifiez qu’il ne soit pas déjà déposé à l’INPI et que les noms de domaine soient libres pour créer votre site web. Pensez à le tester auprès de vos proches ou d’inconnus pour obtenir leur ressenti.

Le Logotype

Le logo ou logotype est l’élément graphique qui représente les valeurs et le positionnement d’une organisation. Il est porteur de sens et rend rapidement identifiable une marque. Il doit être lisible et fonctionner en noir et blanc. Il a vocation à évoluer avec le temps.  

Il existe 7 grandes catégories de logos :

Monogramme
Il est constitué uniquement de lettres, généralement il représente les initiales de la marque.

Mots-symboles
Il s’agit d’un logo qui adopte le nom de l’entreprise.

Symboles
Ce type de logo est composé d’un pictogramme, avec un élément graphique dissociable.

Logos abstraits
Comme le symbole, le logo abstrait emploie un élément graphique, la différence est qu’ici, le visuel est créé de toute pièce pour donner une signification spécifique.

Mascottes
Le logo mascotte est constitué de personnages fictifs, imaginés pour personnifier une entreprise.

 

Combinés
C’est tout simplement l’association de plusieurs types d’éléments graphiques.

Emblèmes
Ce sont des logos assez traditionnels qui reprennent les codes des armoiries, badges ou blasons. 

À noter que ces dernières années, la tendance est au blanding avec des marques qui lissent et simplifient au maximum leur logo.

Les couleurs

La gamme de couleurs que vous privilégierez viendra affirmer votre identité et appuyer le discours de votre marque. Elle donnera du caractère à votre logotype. Même si cela vous semble anodin, je vous assure que les couleurs jouent un rôle déterminant dans la mémorisation d’un logo et d’une marque. Cela est en partie dû à notre cerveau et à son système sensoriel. Ne sous-estimez donc pas leurs pouvoirs ! Certaines couleurs sont souvent associées à des secteurs d’activités précis. N’hésitez pas à regarder ce qui se fait d’ordinaire pour le vôtre. Néanmoins, vous pouvez très bien sortir des sentiers battus tant qu’il y a du sens à ce que vous faites ! Pour vous aider à sélectionner des couleurs, des outils sont disponibles en ligne à l’instar d’Adobe Color, une roue chromatique. Avec elle, vous pouvez faire des compositions mais aussi rechercher parmi des thèmes des palettes existantes. Il existe également des nuanciers en format papier.

Attention aux modes colorimétriques, au risque d’avoir de mauvaises surprises à l’impression… Si vous prévoyez d’imprimer des supports assurez-vous d’avoir les codes couleurs adéquats. Petit rappel ! Le RVB, Rouge-Vert-Bleu est destiné à l’affichage pour écran contrairement au CMJN, Cyan-Magenta-Jaune-Noire, adapté au format print. La couleur Pantone, plus coûteuse que l’impression en CMJN, vous garantira un rendu fidèle quel que soit l’imprimeur avec qui vous travaillerez.

Les typographies

Les typographies contribuent à renforcer votre identité visuelle. Elles vont donner un aspect esthétique à vos contenus. En général, il est indiqué d’avoir deux typographies différentes. L’une pour la titraille, avec un style affirmé et beaucoup de caractère, et l’autre plus discrète pour les corps de texte. Bien évidement cela dépendra du secteur dans lequel vous évoluez. Les typos sont téléchargeables gratuitement ou non sur internet. De mon côté, j’ai pour coutume de recourir à Adobe Font et Google Fonts qui proposent une large sélection.

Les éléments visuels, formes et symboles

Une image vaut mille mots ! C’est pour cela que les éléments graphiques sont couramment exploités pour simplifier, schématiser ou imager des propos. Pour renforcer votre discours, vous aurez donc peut-être l’envie d’avoir recours à des pictogrammes ou des symboles spécifiques. Il existe des banques de données gratuites sur internet où vous pourrez les récupérer. Mais, si vous avez l’opportunité d’avoir vos propres éléments graphiques illustrés, vous consoliderez votre image. Ce sont aussi d’excellents outils pour raconter votre histoire tout en personnalisant au maximum votre univers. Le tout est de rester en adéquation et conforme à votre charte graphique et identité visuelle.

La déclinaison de l’identité visuelle

Dernière étape ! Vous avez en votre possession un ensemble d’éléments qui forment votre identité visuelle. Il va falloir maintenant réfléchir à la manière dont vous allez les structurer pour valoriser votre image et transmettre vos messages. À quoi ressemblera votre site internet ? Quelle mise en page prévoyez-vous pour votre signature mail, votre newsletter, vos plaquettes commerciales ou encore vos cartes de visites ? Ici, vous devez absolument prendre le temps de déterminer comment décliner votre identité visuelle sur tous vos supports. Pourquoi ? Pour maintenir une cohérence globale, affirmer votre image de marque et ainsi vous rendre visible.

Vous l’avez compris, avoir une identité visuelle bien construite vous aidera à développer votre crédibilité, notoriété et de capter l’attention de votre audience en vous différenciant de vos concurrents. Il s’agit donc d’un point important qu’il ne faut pas négliger. La travailler vous apportera ainsi une réelle valeur ajoutée !

Partager l'article

Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

DERNIERS ARTICLES